and posted in Education, Socialisation

SOCIALISATION ET IMPRÉGNATION DU CHIOT

SOCIALISATION

Socialiser un chien, c’est lui faire rencontrer des individus variés, tout en en faisant une expérience positive pour lui. En effet, la socialisation, ce n’est pas faire que le chien ait tout rencontré, la socialisation est faire en sorte que tout ce qu’il rencontrera sera vécu comme une expérience positive.

POURQUOI SOCIALISER NOS CHIENS EST-IL SI IMPORTANT ?

La socialisation est une étape très importante dès le plus jeune âge du chiot, car elle lui servira toute sa vie durant. Un chien peu socialisé pourra en effet présenter des peurs injustifiées, ce qui peut donner lieu à des problèmes de comportement (peurs, agressivité, animal fuyant…). Simplement par inadvertance de la part de son gardien, ou par méconnaissance de sa part des atouts d’une bonne socialisation. Un chien bien socialisé en effet, se sentira bien dans ses coussinets, et toutes les personnes et animaux rencontrés seront à leur tour associés comme du positif. Socialiser un chien c’est le rendre adorable et serein devant chaque personne et chaque animal qu’il pourra rencontrer au cours de sa vie.

EXEMPLE D’INDIVIDUS A LUI FAIRE RENCONTRER :

  • les bébés, en couffin, en poussette…
  • les enfants, du plus jeune au plus grand,
  • les adultes,
  • les personnes handicapées,
  • les personnes avec une canne, un déambulateur,
  • les personnes barbues,
  • les personnes avec un chapeau, un casque
  • les femmes enceintes,
  • les personnes portant l’uniforme : policiers, gendarmes, pompiers, éboueurs, facteurs, EDF…
  • les autres animaux vaches, chevaux, chats…
  • les autres races de chiens.

Car même si votre chien connaît déjà plusieurs chiens, cela ne veut pas dire qu’il les connaît et les reconnaît tous. Admettons qu’un petit chien blanc connaisse de grands chiens noirs, mais aucun grand chien blanc, alors celui-ci ne sera pas un chien pour lui au premier abord, mais une autre espèce animale qu’il ne connaît pas. Et l’inconnu peut être effrayant…
D’autre part, certaines races de chiens ont des faciès, et par là même, des codes canins, vraiment différents de la plupart des autres races. On peut citer par exemple les Sharpeis, avec leur peau toute plissée, les chiens brachycéphales (au museau écrasé) tels les carlins et les bouledogues français ou anglais par exemple, qui sont des races très « bruyantes » dans leur façon de respirer, ou encore les chiens à poils longs (Lhassa Apso, Chow-Chow…) qui masquent leurs yeux et leurs expressions faciales.

IMPRÉGNATION

Et l’imprégnation alors ? Imprégner un chiot, c’est lui montrer des situations variées, lui faire sentir des odeurs variées, l’emmener dans des environnements variés, lui faire entendre des sons variés. En bref, le faire « baigner » dans tout ce qu’il sera susceptible de connaître au cours de sa vie. Et, encore une fois, faire en sorte que tout cela soit vécu de façon positive, afin que votre chien développe un comportement équilibré, confiant                  serein.

POURQUOI IMPRÉGNER NOS CHIENS EST-IL SI IMPORTANT ?

Certaines choses méconnues chez le chien peuvent devenir source de peurs et d’agression. En effet, tout ce que le chien n’aura pas rencontré dans sa vie de chiot deviendra alors, à l’âge adulte, cette chose inconnue qu’il qualifiera alors de dangereuse. Aussi, même si vous adoptez un chien déjà adulte, il est impératif de le « remettre dans le bain » de toutes les situations qu’il pourra rencontrer au cours de sa vie, et les rendre agréables et positives à ses yeux. On ne le dira jamais assez ! 😉

 

EXEMPLE DE TYPES D’IMPRÉGNATION A LUI FAIRE CONNAITRE

Odeurs : En ville : voitures, trottoirs, poubelles, parfums des personnes croisées, odeurs des boutiques, … A la campagne : vaches, prés, moutons, chevaux, odeurs laissées par les chiens en promenade, etc… En forêts : animaux sauvages, plantes, arbres, épines de pin, etc…

Environnements : Gares, marchés, campagne, ville, forêt, aérodrome, plages, …

Sons : Feux d’artifices, orage, pétard, casseroles, voitures, motos, camions, …

Situations : habituer son chien à mettre les mains dans sa gamelle, à lui prendre un os ou un jouet des pattes ou de la gueule. Manipuler son chien très souvent. Les situations peuvent être aussi le fait d’inviter des amis chez soi pour un repas : l’environnement de votre chien changera avec ces inviter, le bruits, les rires. Emmenez votre chien au restaurant, en voiture, dans le train, en véloFaites lui découvrir le monde !

 

Cet article vous a plu ? Merci de le commenter et le partager ! 😉

Et vous, rencontrez-vous des soucis d’imprégnation ou de socialisation avec votre chien ou votre chiot ? N’hésitez pas à poser vos questions !

 

A bientôt !

 

 

Suivez-nous :
FACEBOOK
FACEBOOK
GOOGLE
RSS
EMAIL

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :