and posted in Education

CHEF DE MEUTE OU RÉFÉRENT ? MAITRE OU LEADER ? PROPRIÉTAIRE OU GARDIEN ?

Quels sont les termes employés de nos jours en éducation canine ? Quel est exactement le rôle de l’humain dans le couple humain-chien ? C’est ce que nous allons voir aujourd’hui.

Bonjour, si vous n’avez pas lu nos précédents articles, je me présente : je m’appelle Luck, j’ai 10 ans, et ma 2 pattes s’occupe de tenir ce blog. Vous pouvez la contacter par mail si vous avez des questions.

J’entends encore souvent parler de hiérarchie, de dominance, et de chef de meute. Aujourd’hui, nous allons voir dans cet article pourquoi cette façon de penser est dépassée, et comment nous, les chiens, percevons notre vie avec vous les humains.

 

LE CHEF DE MEUTE

Tout d’abord, qu’est ce qu’un chef de meute ? C’est un individu, au sein d’un groupe d’une même espèce, qui va «diriger» ce groupe. A l’état sauvage, les loups, qui sont encore souvent apparentés aux chiens, se rassemblent en meute pour pouvoir chasser. Il en va de leur survie, et leur groupe fait leur force, ce qui leur permet de chasser de grosses proies, nécessaires à la survie de la meute. Le chef de meute, qui se doit d’être plus fort et en bonne santé puisqu’il guide les autres, mangera alors probablement les morceaux de premier choix.

 

HIÉRARCHIE ET DOMINANCE

La hiérarchie s’établit au sein même de la meute. Elle va définir le chef de meute, que vous les humains appelez aussi mâle alpha, puis il y aura la femelle alpha, puis les autres congénères. Cette hiérarchie sera tentée d’être renversée, si le mâle alpha faiblit, vieillit, ou n’est plus apte à garder ce poste. Le chef de meute sera toujours le mâle le plus fort physiquement, mais surtout mentalement. On parle de dominant, dans le sens ou il sait s’affirmer vis à vis des autres, et diriger sa meute.

 

LA DOMINANCE

Même si un chien peut parfois être dominant, il ne le sera jamais continuellement. Il lui faudrait sans cesse des congénères à dominer, ou une situation à gérer, qu’il estimerait être le seul à pouvoir régler. Vous le verrez, un chien dominant sera respecté par ses congénères, non par la peur ou la violence, mais par des rituels, que ce soit par des codes d’apaisement ou des expressions faciales et posturales.

Vous l’avez compris, hiérarchie et chef de meute ne valent qu‘au sein d’une MÊME espèce, dans un but commun, qui, pour les loups, est la chasse et donc la survie de l’espèce. Dominant et dominés y font bon ménage, même si cela peut être fluctuant et changeant. Pour les chiens, si nous agissions en meute, alors celle que nous formerions avec vous humains, voudrait que nous chassions ou agressions tous les êtres ne faisant pas partie de notre meute : voisins, amis, animaux que nous pourrions croiser, etc… Hors, rien de tout cela n’est valable dans votre société. Nous constituons donc un groupe, un clan familial.

LE CLAN FAMILIAL

Aujourd’hui, le chien, et depuis plus de 100 000 ans, a évolué. Non seulement par ses gènes, mais aussi par son organisation sociale, qui se trouve à présent au sein d’un groupe d’humains, ainsi que ses besoins, qui ont changés.

Vous serez d’accord : nous n’avons plus besoin de chasser, puisque vous nous nourrissez. Nous n’avons donc plus besoin de nous rassembler en meute, car le but et la finalité de la meute est l’action de la chasse. De plus, en vivant avec vous humains, nous nous intégrons au sein d’une autre espèce : l’espèce humaine. La hiérarchie n’a donc pas lieu d’être, entre espèces différentes. Prenons l’exemple des lions dans la savane, qui peuvent aller boire dans le même point d’eau que les zèbres. L’un ne domine pas l’autre, il s’agit de cohabitation.

En tant que chien faisant partie de votre famille, nous intégrons donc votre clan familial, et non une meute. Avec certaines règles, propres à votre foyer, et le respect qui va avec. Nous recherchons votre approbation, et surtout à vous faire plaisir, comme nous l’avons vu dans l’article «pourquoi éduquer son chien». Pour cela, et pour nous sentir en confiance, nous avons besoin d’un Leader, d’un Référent.

LE LEADER, LE RÉFÉRENT

Le leader sera donc notre guide, notre modèle, celui ou ceux que nous suivrons avec confiance, qui pourra nous emmener au bout du monde. Et parce qu’avec un leader, un 4 pattes à ses points de repère, un exemple à suivre, un protecteur aussi, alors le leader est aussi le RÉFÉRENT du chien. Il se sent entouré, et sa reconnaissance envers son gardien n’en est que plus forte. Vous employez souvent le terme de «maître de chien». Je préfère employer celui de «gardien», car cela représente bien le rôle de l’humain vis à vis de son 4 pattes. Ce leader saura nous enseigner ses règles et points de vue, pour une bonne entente au quotidien, une harmonie parfaite au sein de notre nouveau clan familial, pour une compréhension mutuelle, où chacun saura se respecter et partager un espace de vie comme des activités communes.

 

DOMINANCE OU LEADERSHIP ? OBÉISSANCE OU SOUMISSION ?

Pour bien comprendre les codes de votre compagnon à 4 pattes, il est utile de faire la différence entre dominance et leadership, entre soumission et obéissance et entre les postures de soumission et les signaux d’apaisement.

Dans les techniques et astuces d’éducation que vous verrez dans ces articles, vous apprendrez à avoir du leadership, sans dominer votre chien, ni être fâché ou trop sévère avec lui. Vous saurez comment faire obéir votre chien sans le soumettre, et détecter les signaux d’apaisement qu’il pourrait vous envoyer, sans les confondre avec des attitudes de soumission.

Je suis un chien, avec des codes propres à ceux de mon espèce, et même si je connais vos codes humains, je ne peux pas les reproduire. A vous donc de connaître et décrypter ceux de votre chien, en fonction de sa race également. Un chien aux oreilles droites n’aura pas tout à fait les mêmes attitudes qu’un chien avec les oreilles longues. Un 4 pattes sans queue aura des signes de joie moins évidents que ceux avec la queue longue, etc…

 

Retrouvez plus d’informations dans l’article «les signaux d’apaisement chez le chien», et la suite de cet article dans «comment devenir le référent de son chien».

 

N’hésitez pas à nous laisser un petit mot !

 

A bientôt !

Luck.

 
Suivez-nous :
FACEBOOK
FACEBOOK
GOOGLE
RSS
EMAIL

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :