and posted in Socialisation

COURTOISIE ET PRÉSENTATIONS

EN PROMENADE

LA COURTOISIE DU GARDIEN DE CHIEN

La courtoisie du gardien, ou courtoisie du maître, est un terme encore peu connu et une action très peu faite par les humains promenant leurs chiens. Car en effet, peu de personnes se soucient de voir quel type de chien arrive face à leur chien, à partir du moment où elles estiment que leur chien est «cool et qu’il n’a pas de problème avec les autres chiens».

VIS A VIS DES AUTRES GARDIENS

Mais que savoir de l’autre chien ? A t-il eu des mauvaises ou bonnes

expériences avec les autres chiens ? N’aime t-il pas les autres chiens ? Est-il âgé, souffrant ? Sort-il d’une intervention chirurgicale ? Est-il réactif ? Chaque chien à son propre vécu, sa propre éducation également, et une zone de confort personnelle vis-à-vis de ses congénères. Aussi faut-il prendre en compte toutes ces possibilités, et être attentif aux signaux de ce chien que vous allez croiser en balade, ainsi qu’à l’attitude de son gardien. Le chien est-il en laisse ou détaché ? L’humain a t-il l’air anxieux ? Essaye t-il de rattacher son chien ou de le contrôler ? Etc… A vous, humains, d’être observateurs, aussi bien de votre chien que de l’autre couple humain/chien en face de vous.

VIS A VIS DES PROMENEURS, CYCLISTES, RANDONNEURS, COUREURS

De même, il va fréquemment vous arriver en baladant votre chien, de croiser d’autres promeneurs, randonneurs, sportifs faisant par exemple de la course à pieds, du vélo ou du cheval, ou même des personnes faisant du sport avec leurs chiens. Et toutes ces personnes seront parfois accompagnées d’enfants, de poussettes, de personnes âgées, etc… Et vous aurez alors 2 possibilités : soit les personnes croisées adorent les chiens, et voudront les caresser, et même si votre chien leur saute dessus elles vous diront que ce n’est pas grave (sauf pour l’éducation que vous êtes en train de mettre en place ! 😉 ), soit les personnes ne veulent absolument pas être approchées par un chien. Peut-être par mauvaise expérience, peut-être parce qu’elles ont peur d’être renversées, peut-être parce qu’elles ont peur pour leurs enfants, peut-être parce qu’elles veulent simplement faire leur sport tranquillement, peut-être parce que leur cheval à peur des chiens, etc…

Donc, dans tous les cas, il vous faudra anticiper, et rappeler votre chien au pied, voir le remettre en laisse. C’est de la courtoisie, de la politesse, et en tant que gardiens de chiens,             .

PRÉSENTATIONS

PRÉSENTER 2 CHIENS EN LAISSE

En balade, si vous rencontrez un chien en laisse et que le vôtre est détaché, la courtoisie veut que vous rattachiez votre chien. En discutant avec l’autre personne, vous saurez si vous pouvez présenter vos chiens. S’ils restent en laisse (à cause de la proximité des voitures, ou si l’un d’eux est fugueur et que son gardien ne veut pas prendre le risque de le détacher par exemples), vous pouvez les laisser se sentir en laisses détendues, et uniquement en laisses détendues. En laisse tendue, le chien sentira une tension de la part de son gardien, et pensera que ce qu’il voit en face de lui représente un danger. Il sera donc sur la défensive. En laisse détendue, le gardien ne donne aucun signal de danger. Le chien sera donc zen et les présentations se feront dans le calme. Une fois les présentations faites, si vous souhaitez repartir, appelez votre chien pour qu’il vienne à vous, sans tirer sur la laisse. Vous pouvez aussi décider de laisser les chiens jouer ensemble sans laisse si l’autre gardien le souhaite également. La communication fait tout !

PRÉSENTER 2 CHIENS SANS LAISSE

Il vous arrivera également de rencontrer des chiens en liberté en promenade. Avec les gardiens parfois loin derrière, ou parfois même des chiens seuls.

 

AVEC LES GARDIENS DE L’AUTRE CHIEN PRÉSENTS

 

Avec les gardiens présents, même loin, n’hésitez pas à leur demander si leur

chien est sympa. Si oui, détachez votre chien, et les présentations se feront d’elles-même. Si la réponse est non, demandez-leur de rappeler leur chien, car vous souhaitez que le vôtre n’ait que des expériences positives. En principe, les chiens détachés sont cool avec les autres chiens, ou très bien éduqués. Mais mieux vaut demander pour s’en assurer.

 

AVEC UN CHIEN SANS GARDIEN

 

En croisant un chien seul, vous ne pourrez compter que sur vous pour connaître ses intentions. Observez son attitude :
– Le chien a les oreilles baissées, la queue entre les jambes, une patte levée, prêt à faire demi-tour ? Il est plutôt réservé et il y a de fortes chances qu’il se sauve avant de vous croiser.
– Le chien se couche ou s’assoit en face de vous ? Il tourne la tête, se lèche les babines timidement ? il communique par codes canins à votre chien, signifiant qu’il ne veut pas de conflit.
– Le chien arrive vers le vôtre tout fou-fou, la queue frétillante et se met en position de jeux ? Il est content de croiser un copain et voudra jouer avec lui.
– Le chien arrive sur le vôtre la tête plus basse que les épaules, le poil hérissé et l’air menaçant ? Il sera moins cool que les précédents. Cela est très rare de croiser des chiens avec cette attitude en promenade, hormis les chiens défendant les troupeaux, attention aux panneaux les indiquant ! Gardez votre chien près de vous.

PRÉSENTER UN AUTRE ANIMAL

Lorsqu’on a un jeune chien, il faudra aussi lui présenter d’autres animaux, afin de parfaite sa socialisation. La socialisation d’un chien n’est pas le fait qu’il voit tout dans sa vie, la socialisation est le fait que tout ce qu’il voit dans sa vie est une expérience positive. Aussi, chaque présentation avec un nouvel animal, une nouvelle personne, une nouvelle situation, devra se faire de la bonne façon, afin que votre chien le vive comme quelque chose de très cool.
Par exemple, si vous souhaitez lui faire découvrir les vaches, assurez-vous qu’il ne prenne pas l’électricité des clôtures sur la truffe ou ailleurs. Faites le s’assoir face aux vaches, laissez-le les observer, les sentir, s’imprégner du paysage et de la situation. Félicitez-le, offrez-lui des récompenses, des caresses. Votre voix ne doit pas être enjôleuse ou rassurante, car la situation est normale. Il est normal de croiser des vaches, des chevaux, des moutons… Votre voix devra donc être posée, sûre, et les félicitations franches. Quand votre chien se sera imprégné suffisamment de la situation, des vaches, et de l’environnement, il vous le fera savoir par différents signaux, par exemple se coucher, tourner la tête, bailler. Vous pourrez poursuivre votre chemin, et le faire rencontrer d’autres vaches un autre jour, dans un autre lieu par exemple.Ne laissez pas trop de temps entre ces 2 rencontres. Plus votre chien verra de nouvelles choses et les vivra de façon positive, plus sa socialisation et son imprégnation seront bonnes.

 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le commenter et le partager !

A bientôt !

Luck.

Suivez-nous :
FACEBOOK
FACEBOOK
GOOGLE
RSS
EMAIL

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :