and posted in Education, Jeux

ENSEIGNER A SON CHIEN LE « EN-AVANT »

Bonjour à tous,

Tout  à l’heure, une amie me disait avoir envie de reprendre un peu de sport, suite à un accident, donc il lui fallait du sport oui, mais un peu« tranquille » pour redémarrer. En plus, avec sa louloute Golden Retriever, toute jeune encore et bien vigoureuse, elle aurait aussi aimer lui en faire profiter. D’où son idée de se mettre à la Cani-Marche. Mais comment apprendre à sa chienne l’ordre en avant alors qu’habituellement elle lui demande de rester sagement à côté, et sans tirer en plus ?

 

La cani-marche, c’est quoi ? 

La cani-marche c’est sympa, on respire un bon air, on prend le soleil, on va à son rythme et surtout le chien en profite aussi ! L’avantage quand on reprend le sport et que l’on a un chien de gabarit suffisant ? Le chien nous aide, grâce à une ceinture dorsale (pour notre dos donc, pas celui du chien !) et une ceinture élastique, qui elle sera reliée au chien grâce à un harnais. D’où l’intérêt de lui apprendre le « en avant« , sans quoi la ceinture élastique ne servira à rien !

Comment se présente l’équipement ?

Il existe des tas de modèles différents. Mais pour commencer ce sport,  nul besoin d’un équipement haut de gamme. Choisissez le confort, pour vous comme pour votre chien.

La ceinture dorsale :

Le harnais pour le chien :

      La longe élastique :             

Les avantages de cet équipement : 

En plus de faire une promenade en bonne compagnie avec notre boule de poils, la cani-marche et l’équipement qui va avec permet :
La ceinture permet : – de maintenir le dos du promeneur dans une bonne position et de le soulager – de l’aider lors des montées – de renforcer la complicité avec son chien en travaillant de nouvelles choses
Pour le harnais, lorsqu’il est bien adapté et choisit avec soins : – il permet au chien une grande liberté de mouvements, – il accompagne l’effort du chien en répartissant parfaitement les tractions sur son corps – grâce à la doublure, en polaire ou en Néoprène, les frottements sont amortis et le chien est confortable.
Pour la longe élastique (ou « ligne de trait ») : – la traction est amortie, pour le chien comme pour le promeneur – l’effort est donc aussi mieux répartit.
Pour l’utiliser fréquemment avec Luck, mon loulou, c’est vraiment très agréable et confortable, notamment dans les montées, surtout quand on aime les belles randonnées en montagne avec son chien ! 😉 Et oui parfois ça grimpe fort !!

 

Mais comment habituer son chien a marcher en avant de nous ? 

Évidemment, votre chien à certainement plus l’habitude de marcher à vos côtés, en laisse, ou bien à flâner devant vous lorsqu’il est détaché, à renifler la moindre touffe d’herbe, traînasser, repartir en courant de plus belle pour vous rattraper, etc… Alors comme faire en sorte qu’il comprenne qu’il doit rester devant vous, au bout d’une laisse élastique, et même qu’il doive vous tracter de temps à autre ?!! Il va probablement s’arrêter directement et se retourner vers vous en pensant « mais c’est quoi cette histoire ?! Tu me dis d’avancer et y’a un truc qui me retient !! » Pas de panique ! Une fois qu’il aura comprit que vous avancez avec lui et que vous faites de plus en plus de belles promenades, et qu’en plus vous le féliciter parce que – pour une fois !! – il tire sur sa laisse, alors ça sera la fête à la maison dès qu’il vous verra venir vers lui avec son harnais et cette fameuse longe élastique.

 

Dans un premier temps : 

Habituez votre chien à l’ordre verbal « en avant ». Mais comment faire ? Habituellement, lorsque vous le détacher et qu’il part courir loin devant vous, que lui dites vous ? « Va jouer », « va faire pipi », « aller » ou autre chose ? Alors gardez cet ordre, donnez-le lui et ajoutez quelques secondes après « en avant ! » suivi immédiatement de « oui c’est bien mon chien ! » Vous pouvez même répéter plusieurs fois « en avant, en avant, c’est bien ! » histoire que votre loulou associe cet ordre au fait qu’il est devant vous.

 

Étape suivante : 

C’est là que les choses sérieuses commencent ! 😉 Comme il est important que votre chien fasse bien la distinction entre la sortie habituelle, sans tirer, et la sortie un peu plus sportive, où il aura le droit d’être devant vous et de tirer, il faudra garder chacun des équipements dédiés à chacune de ces activités : laisse et collier pour la marche en laisse sans tirer, harnais et longe élastique attachée à votre ceinture dorsale pour la cani-marche. Bien entendu, si votre chien est en harnais plutôt qu’en collier, ne changez rien à vos habitudes, les harnais de traction étant plus larges que les harnais classiques, et le confort étant différent, votre chien fera quand même la différence. A vous de ne pas oublier quel harnais vous avez mit sur le dos de votre loulou ! 😉

 

Lui apprendre le « en avant » avec ce nouvel équipement : 

Au départ votre chien va certainement rester à vos côtés. Si vous avez bien travaillé jusque là, et bien répéter l’ordre « en avant » lorsqu’il était détaché, alors il y a fort à parier qu’il l’aura mémorisé. Faites un premier test en lui disant « en avant ». Si votre chien se met devant vous : BRAVO, vous avez bien travaillé ! 😉 Si il s’arrête en sentant que la longe élastique le retient : c’est normal. Félicitez-le, répétez « en avant » et de suite, félicitez le par un «c’est bien mon chien » ou un « OUIII » franc et prolongé.   N’hésitez pas à accélérer un peu le mouvement au départ, pour dynamiser votre chien et lui donner envie d’avancer. Répéter souvent l’ordre « en avant » durant les premières sorties, et ne soyez pas timide dans vos félicitations !   A force de répétitions, votre chien comprendra le but de l’exercice et prendra également beaucoup de plaisir à ce nouveau genre de sortie.

J’espère que ce premier article vous aura plut, si vous avez des questions, suggestions ou anecdotes à me faire partager, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.

A bientôt !

Suivez-nous :
FACEBOOK
FACEBOOK
GOOGLE
RSS
EMAIL

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :