and posted in Comportement, Education

BIEN CHOISIR SON CHIEN : 

Bonjour, me revoilà, Luck, pour un nouvel article ! Je vais vous raconter quelque chose :

Quand j’étais tout petit, ma mère nous a rejeté, mes frères et soeurs et moi. Comme il fallait bien nous nourrir, ce sont des 2 pattes qui se sont occupés de nous. Ces humains nous ont nourrit avec ces grand tubes transparents que vous appelez «biberons».

Et puis un jour, ma 2 pattes est arrivée. La première fois que je l’ai vu, j’étais tout petit petit petit, 15 jours à peine, et je l’ai adopté tout de suite ! D’ailleurs, je lui ai sourit. Si si, enfin…, c’est ce qu’elle dit ! Et c’est vrai, avec les yeux !… Elle dit aussi que je suis son rayon de soleil ! Vous y croyez, vous ?! Et puis, un jour, elle m’a adopté. Faut dire aussi que je suis craquant ! Et ma 2 pattes ne voyait pas un autre chien que moi pour l’accompagner donner des cours d’éducation…

Aujourd’hui je vais donc vous parler des différentes possibilités de rencontrer votre futur chien. Dans un premier temps, je dirai que ce n’est pas vous, humains, qui choisissez ou devez choisir votre 4 pattes, mais bien le chien qui vous choisit. En effet, vous allez en quelque sorte «remplacer» sa famille : sa maman, ses frères et soeurs, mais aussi les premiers humains qu’il a connu… il doit donc vous adopter avant même que vous ne le fassiez !…

Des 4 pattes, vous en trouverez partout, chez un ami, un voisin, ou même sur internet ! Vous pouvez aussi aller dans ce que vous appelez une animalerie, ou encore dans un salon animalier, qui présente beaucoup de races différentes. D’un autre côté, vous pouvez faire le choix de recueillir un chien ou un chiot dans un refuge pour animaux, comme une SPA par exemple. Vous pouvez également vous rendre chez un éleveur, si vous connaissez déjà la race du chien que vous aimeriez avoir.

Mais attention à ne pas céder au coup de coeur, et à bien connaître le caractère de la race que vous choisirez…

Aujourd’hui, parlons des rencontres que vous pourrez faire chez un particulier, ou dans une animalerie.

 

CHEZ UN PARTICULIER

Chez un particulier, vous pourrez acquérir un chien déjà adulte si ses maîtres actuels ne peuvent plus ou ne veulent plus le garder. A vous de bien vous renseigner sur les raisons pour lesquelles ils souhaitent le vendre ou le donner, et de bien se renseigner sur son caractère, quitte à l’emmener en balade avant, et de le manipuler un peu pour voir ses réactions.

S’il s’agit d’une portée, vous pourrez rencontrer la mère de votre futur chiot, et visiter le premier lieu de vie des bébés. Cela vous donnera une bonne idée de la façon dont les chiots vont vivre leurs premiers mois, que ce soit par le comportement de leur maman, comme de leur habitation, qui sera le point de départ de leur socialisation.

Soyez prudents ! En cas de première portée, la mère doit être suffisamment mature, car même inexpérimentée, si elle-même n’est pas encore trop chiot dans sa tête, alors l’instinct prendra le dessus et elle saura bien souvent s’occuper seule de ses bébés.

Attention également à la nourriture choisit par le propriétaire, car certaines personnes se sont pas consciente du choix important de l’alimentation du chiot et de la mère. Par manque de soins ou de nourriture adaptée, les chiots pourraient souffrir de troubles de la croissance ou de problèmes de santé qui se développent parfois tardivement. Les propriétaires doivent aussi bien connaître les chiens, pour les manipuler juste ce qu’il faut !…

 

DANS UNE ANIMALERIE, UN SALON ANIMALIER

Dans une animalerie, ou dans un salon animalier, le principal risque est de craquer… Surtout si vous vous y rendez accompagné de vos propres petits… Les bébés qui y sont présentés sont souvent des chiots de race. Et «des boules de poils tout à fait craquantes» comme vous dites !!

Un conseil ? Dans un premier temps, allez-y sans argent liquide, ni chèque, ni carte bleue… Cela vous permet de faire le tour des lieux plus sereinement, de rencontrer les éleveurs ou les vendeurs, et de bien vous renseigner ensuite sur la race qui vous a fait craquer. Est-elle adaptée à votre lieu de vie ? A vos journées de travail ? A vos activités sportives ? A vos enfants ? Quels entretiens particuliers demande t-elle ? Etc… Et puis, un chien, c’est pour la vie ! Parfois jusqu’à 12 ou 14 ans, voir plus selon les races… Alors pensez que le chien s’engage avec vous, comme vous devrez le faire avec lui.

Les animaleries ou les salons présentent des avantages pour le chiot. Il sera habitué aux bruits de la foule et des autres chiens, et bien souvent à ceux de la ville. Mais attention à ne pas être trop stimulé non plus et ne pouvoir se reposer suffisamment ! Un bébé à besoin de beaucoup de sommeil.

Vous pouvez lire aussi l’article : «Imprégnation du chien», pour en savoir plus.

En animalerie, vous pouvez normalement connaître les élevages d’où proviennent les chiots, ce qui vous permet d’aller voir leur vitrine que vous appelez «site internet», ou de leur téléphoner pour avoir plus de renseignements. Sans ses informations, doutez vous que quelque chose ne va pas… 

En salon, même si les éleveurs sont souvent sur place, et prêts à répondre à vos questions, rien ne vous empêche ensuite d’aller faire un tour directement sur place, à l’élevage présenté sur le stand où vous aurez craquer pour une boule de poils !

Par contre, en animalerie, les chiots peuvent être un peu âgés, et manquent parfois d’éducation, et d’imprégnation soit par manque de contact humain, soit par manque de la présence de leur mère ou d’un chien adulte, qui comme moi pourrait leur apporter un peu d’expérience.

 

Demain nous verrons que vous pouvez aussi rencontrer des chiens ou des chiots à la SPA ou directement chez des éleveurs.

Et si vous voulez nous raconter comment vous avez rencontré votre chien, laissez nous un petit commentaire !

 

Alors à bientôt !

Luck.

 

Suivez-nous :
FACEBOOK
FACEBOOK
GOOGLE
RSS
EMAIL

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :