and posted in Education

APPRENTISSAGE ET RENFORCEMENT POSITIF EN ÉDUCATION CANINE

En éducation canine, on parle d’apprentissage par motivations. L’apprentissage produit un changement de perception de l’environnement global, et par ce fait, il modifie les émotions et les réactions du chien. Les émotions et l’apprentissage sont donc indissociables l’un de l’autre.

Il n’y a pas d’apprentissage sans émotions : plus le chien apprend, plus il gère ses émotions. Plus il gère ses émotions, plus il apprend.

Pour apprendre, il est donc important que le chien soit dans un bon environnement, et dans un bon état émotionnel, attentif à son gardien, qui doit lui-même être focalisé sur l’attitude du chien. Bien sûr, la motivation du chien et la motivation de l’humain sont totalement différentes. 😉

2 TYPES DE MOTIVATIONS

MOTIVATION A RECEVOIR

Par exemple le chien qui vient au rappel pour avoir une récompense, quand on travaille en éducation positive.
Pour les humains, aller au travail peut être une motivation à recevoir : avoir une paye, être valorisé

MOTIVATION A ÉVITER

Par exemple le chien qui vient au rappel pour éviter le choc électrique, quand on travaille avec un collier électrique.
Pour les humains, aller au travail peut être une motivation à éviter : éviter de perdre la maison, de ne pas pouvoir payer les factures.

POURQUOI LE CHIEN APPREND ?

Parce que le renforcement fait répéter un comportement.
Le renforcement c’est quoi : c’est tout ce qui augmente la motivation du chien à faire un comportement que l’on souhaite garder, pour qu’il le réitère à l’avenir.
La punition c’est quoi : c’est tout ce qui diminue la motivation du chien à faire un comportement que l’on ne souhaite pas garder, pour qu’il ne le réitère pas à l’avenir.

RENFORCEMENT POSITIF ET PUNITION NÉGATIVE

En éducation positive, on parle de :
Renforcement Positif : on ajoute quelque chose dans le but que le comportement se répète. Par exemple : caresses, félicitations, friandises…
Punition Négative : on enlève quelque chose dans le but de faire cesser un comportement. Par exemple : le chien vous saute dessus, vous quittez la pièce : il n’a donc pas de caresse, ni votre attention. Voir l’article «apprendre à son chien à ne pas sauter».

RENFORCEMENT NÉGATIF ET PUNITION POSITIVE

En méthode d’éducation dite coercitive, on parle de :
Renforcement Négatif : on enlève quelque chose dans le but que le comportement se répète. Par exemple : on tire sur le collier pour que le chien s’assoit, et on arrête dès qu’il le fait : le chien va vouloir éviter la tension du collier et s’assoir avant.
Punition Positive : on ajoute quelque chose dans le but de faire cesser un comportement. Par exemple : le collier électrique anti-aboiements pour faire cesser un chien qui jappe sans cesse.

 

Vous l’aurez compris, nous ne parlerons sur ce blog que de techniques d’éducation positive.
Par principe, les chiens font ce qui leur apporte du positif, et évitent ce qui leur apporte du négatif. Nous aurons donc des résultats beaucoup plus rapides et durables avec une éducation positive, en utilisant renforcement positif + punition négative. Le chien aura donc un apprentissage par motivation à recevoir.

 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à commenter ou à le partager !

 

A bientôt !

Suivez-nous :
FACEBOOK
FACEBOOK
GOOGLE
RSS
EMAIL

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :